Neurophysiologie périphérique et électromyographie (EMG)


Mesure des vitesses de conduction nerveuses et Electromyographie (EMG)

- Afin d'évaluer si un nerf est comprimé, irrité ou endommagé, on pratique des mesures de la vitesse avec laquelle un nerf conduit l'information. Si ce nerf est comprimé (par une hernie discale, par un plâtre, dans le canal carpien, par exemple), la vitesse mesurée sera ralentie. Si un nerf est sectionné, on ne pourra plus mesurer de conduction de l'information du tout. Il y a beaucoup d'autres exemples, que ce soit au membre supérieur ou au membre supérieur.

- L'électromyographie quant à elle, mesure l'activité électrique au sein d'un muscle dans lequel on a préalablement introduit une très fine aiguille. Si le muscle ou le nerf dont dépend ce muscle sont altérés, on recueillera des informations très utiles tant pour le diagnostic que pour le pronostic et l'attitude thérapeutique.

Exemple 1: syndrome du canal carpien: à infiltrer (le plus souvent) ou à opérer:



image-29592-image-Electromyogranmme 1.jpg?1440599992257
image-29593-emg-001 2.jpg?1440600017471
image-29594-canal_carpien_1.gif?1440600043235
image-29595-39004W.jpg?1440600206884
image-29596-canalcarpeinjectioneke-d77b7.jpg?1440600433307